Aujourd'hui, j'ai choisi de vous parler, comment déchiffrer les manuscrits anciens et les registres paroissiaux ; mais avant d'aller plus loin familiarisez-vous avec les signes que vous rencontrerez partout en généalogie.

SIGLE_1

SIGLE_2

Il n'y a pas toujours eu des ordinateurs, des machines à écrire ou des employés de mairie qui écrivaient à la perfection. Plus on remonte dans le temps plus il est difficile de bien comprendre l'écriture qui se trouve dans les registres ou les actes anciens ; quelques indications s'imposent;

paleographie

N'essayez pas de comprendre le mot à mot. Lisez d'abord une bonne partie du texte ou le texte en entier et repérez les mots ou les parties de phrases dont vous comprenez le sens. Pour identifier mots et lettres particulièrement difficiles , comparez les avec ceux que vous avez repéré dans le texte.

1

Plus vous déchiffrerez de textes, mieux vous comprendrez les écritures compliquées. C'est une question de pratique. Faites très attention des erreurs de transcriptions peuvent tout changer. Votre recherche vous fera traverser différentes époques. Il est possible que leurs styles d'écriture vous paraissent singuliers. Vous déchiffrerez certains mieux que d'autres.

2

Au cours des siècles, vous pourrez trouver des abréviations qui évitent d'écrire le mot en entier, voici la majorité de celles que vous pourriez rencontrer.

3

4

5

6

img121

Je vous conseille de les sortir sur votre imprimante et de les avoir toujours avec vous quand vous vous rendez aux archives ou quand vous essayez de déchiffrer un acte difficile, vous les rencontrerez surtout dans les actes notariés. N'oubliez jamais l'accessoire très important pour le généalogiste la loupe. 

loupe

La paléographie, c'est l'art de lire les écritures anciennes, même si cela peut vous paraître difficile, ne vous découragez pas avec beaucoup de patience et d'entraînement vous y arriverez.

Mes sources : Passeport pour l'aventure de Christian Mazenc